Lieu totem de l’agriculture du futur: les Champs du possible

Lieu totem de l’agriculture du futur: les Champs du possible

Nouvelle étape pour SAMSYS, après Euratechnologies à Lille, nous posons nos bagages à Châteaudun, au Campus des Champs du Possible!

Pourquoi Châteaudun? Vous allez vite le comprendre.

Campus des Champs du Possible: un terrain de jeu idéal

Pour commencer, Châteaudun se situe dans la région de la Beauce, également appelée « le grenier de la France ». Nos chers agriculteurs Beaucerons y cultivent blé tendre (1/3 de la production agricole), blé dur, orge, maïs, mais également pomme de terre et betteraves à sucre… Bref, une très très belle région agricole!

Ensuite, nous avons eu l’occasion de découvrir le Campus des Champs du Possible lors de « Futur en Beauce », le festival de l’agriculture du futur. Chaque année, pendant 2 jours, ce salon présente les dernières innovations agricoles aux professionnels et au grand public. Cet événement a été l’occasion pour Jonathan, Olivier et moi d’exposer et de présenter SAMSYS pour la première fois.

Stand de SAMSYS à Futur en Beauce

Nous avons pu découvrir que le campus du Champs du Possible était un lieu incontournable pour l’innovation agricole, notamment grâce à son écosystème présent sur place: un incubateur, associé à un lycée agricole qui met à disposition des entrepreneurs, une ferme pédagogique et des ateliers pour les essais et les prototypages. Pour SAMSYS, un terrain de jeu idéal!

L’avantage de cette proximité pour les start-up, c’est de pouvoir communiquer, échanger et travailler avec les élèves, futurs agriculteurs, sur les innovations qui viendront améliorer et modifier l’agriculture de demain. C’est totalement en adéquation avec notre philosophie: co-construire avec les agriculteurs et notre savoir-faire des solutions pertinentes et utiles pour le monde agricole.

Ferme pédagogique du Champs du Possible

En parallèle de ce salon, nous avons également participé à un concours Agreen Startup: un start-up week-end dédié à l’agriculture. Olivier a pu présenter le projet SAMSYS, notamment sur la partie compteurs connectés d’hectares, de temps et de distance pour la répartition des charges entre les adhérents de CUMA. Nous avons eu la chance de travailler avec deux personnes de la chambre d’agriculture d’Eure-et-Loir, Paul Brillault et Jerôme Damy, qui nous ont permis de renforcer énormément notre projet en apportant leurs expériences, et leurs idées pertinentes. Nous avons également confronter SAMSYS à une équipe d’experts et de mentors, comme Hervé Pillaud, Eric Young ou encore Thierry Baillet qui ont critiqué de manière productive notre projet durant tout le concours. Au final, nous avons énormément fait évoluer notre start-up durant cet événement, et grâce à cela nous avons pu continuer à travailler sur des bases solides et remplies de motivation.

Concours Agreen Start-up

Pour finir, je trouve que l’Eurelienne, la bière artisanale locale, est très bonne. Venant du Nord de la France et ayant un grand père brasseur, je sais de quoi je parle!

SAMSYS pose ses bagages à Châteaudun

Vous l’aurez compris, Châteaudun avec le campus du Champs du possible est le lieu idéal pour que SAMSYS puisse être au plus proche des agriculteurs et ainsi de créer des produits adaptés aux réels besoins du monde agricole. De plus, l’écosystème a une excellente dynamique que nous souhaitons également soutenir.

Par exemple, la chambre d’agriculture d’Eure-et-Loir a une équipe technique en interne qui développe des projets d’objets connectés pour les agriculteurs. La plupart de leurs prototypages est basée sur la technologie LoRa, et l’équipe a, par exemple, développé des stations météos connectées, des capteurs de températures pour les silos à grains, etc… Ces prototypes sont ensuite testés auprès d’agriculteurs, et font un retour d’expériences. Je trouve que la démarche est super intelligente, car elle permet de vraiment coller aux besoins des agriculteurs mais également de les impliquer dans la construction de nouveaux services.

Jerôme Damy présente les projets de la chambre agri

En ce qui concerne SAMSYS, nous sommes entrain de tester notre outil de calcul des charges de mécanisations agricoles auprès d’agriculteurs de la région Hauts-de-France mais également dans le département d’Eure et Loir. Comme je l’ai précisé précédemment, la région de la Beauce est une région très céréalière, et nos compteurs d’unité de travail connectés sont adaptés à ce type de culture. En effet, au delà du nombre d’hectares effectués, nos compteurs remontent également le nombre de ballots effectués par la machine.

Notre arrivée au Campus du Champs du Possible

Nous avons été super bien accueillis par cet écosystème très motivé pour accompagner le monde agricole. Notamment par le Village by CA, le lycée d’enseignement privé de Nermont, le campus champs du possible, la chambre agricole, etc… Pour la suite, nous travaillons sur d’autres produits que nous allons co-construire avec les élèves du lycée agricole, et des agriculteurs pilotes du département. Nous vous tiendrons au courant sur ce blog de nos tests et nouveaux produits en Beauce.

A très vite à Lille, ou à Châteaudun!

Une réaction au sujet de « Lieu totem de l’agriculture du futur: les Champs du possible »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *